Vous êtes ici : Accueil > Troubles du sommeil : Lexique > Syndrome des mouvements périodiques

Syndrome des mouvements périodiques

Mot commençant par la lettre :

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Retour

Il y a une extension du gros orteil, une flexion du pied et/ou du genou, le plus souvent bilatéraux, avec environ un mouvement toutes les 20 à 30 secondes. Lorsqu’il y a plus de cinq mouvements par heure de sommeil, c’est considéré comme pathologique.


Il se différencie du syndrome des jambes sans repos en ceci qu'il survient pendant le sommeil, la personne n'en ayant pas conscience, les mouvements étant involontaires et rythmés (un mouvement toutes les 20 à 40 secondes).

Ce syndrome entraîne des micro-éveils fréquents, avec des bouffées d’ondes alpha à l’EEG, induisant un sommeil de mauvaise qualité, avec pour corollaire une somnolence ou fatigue diurne. Il touche 10 à 15 % de la population, et plus de 50% chez les personnes de plus de 50 ans.

Il est souvent associé au syndrome des jambes sans repos, mais aussi au syndrome d’apnées du sommeil et parfois amélioré par le traitement efficace de ce dernier (PPC, orthèse dentaire ou LAUP). Il existe une forme idiopathique ou primaire. Les causes secondaires sont les carences martiales, l'insuffisance rénale, certains médicaments. Tout comme le syndrome des jambes sans repos il résulte d'un dysfonctionnement du système dopaminergique.

Sd des mouvements périodiques: comment y remédier? Y a t'il des solutions? Quels remèdes et/ou traitements?

Tout comme le syndrome des jambes sans repos il résulte d'un dysfonctionnement du système dopaminergique.

Retour

Tél : 01 42 66 45 85

du Lundi au Vendredi

de 9h à 19h

72 boulevard de Courcelles

75017 PARIS

Métro Courcelles

Recherche sur le site


Groupe Santé Sommeil

Le groupe médical Santé Sommeil a pour vocation de diagnostiquer et traiter les troubles du sommeil et de la veille chez l’adulte et l’enfant.