Vous êtes ici : Accueil > Troubles du sommeil : Lexique > Hypertrophie de base de langue

Hypertrophie de base de langue

Mot commençant par la lettre :

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Retour

Pendant le sommeil, la langue peut basculer en arrière et obstruer le fond de la gorge (pharynx).
Plusieurs traitements peuvent empêcher ce phénomène : la ventilation mécanique à pression positive continue, l’orthèse dentaire et la chirurgie.

Il existe de nombreuses interventions chirurgicales pour traiter la langue :
  • Avancer ses insertions en réalisant soit une avancée spécifique du point d’insertion des fibres musculaires linguales (avancée des apophyses géni) soit globalement en avançant la mâchoire inférieure (ostéotomie d’avancée mandibulaire) 
  • Réduire son volume soit en la réséquant en partie (basiglossectomie) soit en réduisant son volume par radiofréquence 
  • Réduire sa « mollesse » par radiofréquence, à l’aide d’une électrode placée en plusieurs points sur la face dorsale de l’arrière de la langue, - La tracter vers l’avant par un système de fil passé dans la langue et amarré sur la mâchoire inférieure. 
  • Stimuler le nerf qui tire en avant la langue (nerf hypoglosse) (Dr Kamami, 21-10-08)
Parmi les principales causes d'apnée obstructive du sommeil, on compte au niveau de la langue:
- surpoids ou obèsité (bien que 50% des personnes souffrant d'apnée du sommeil ne soient pas obèses)
- une macroglossie, ou langue de trop grande taille,
- une baisse du tonus musculaire des muscles de la gorge et de la langue, ces derniers se détendant plus que la normale pendant le sommeil (peut être du fait de l'alcool ou de sédatifs ou de l'âge).
Orthèse d'avancée mandibulaire
Appareils dentaires et dispositifs de réglage de la mâchoire inférieure
Certains appareils poussent la mâchoire en avant, élevent le palais mou ou empêchent la langue de retomber vers l'arrière dans les voies aériennes et de bloquer la respiration). 
La plupart des appareils dentaires sont en matière plastique ou en silicone et se placent  dans votre bouche, un peu comme une gouttière de sportifs ou un appareil orthodontique. Ces appareils ouvrent les voies respiratoires en poussant votre mâchoire inférieure et votre langue vers l'avant avant pendant le sommeil.
Ces dispositifs oraux sont moins encombrants que les PPC et relativement simples à utiliser, mais ils ne sont efficaces que pour les syndromes d'apnées du sommeil légers ou modérés. Il existe également un certain nombre d'effets secondaires préoccupants de l'utilisation de ce type de traitement - la douleur; la gêne dans le positionnement de la mâchoire, des dents et la bouche; l'accumulation de salive, des nausées. Il est très important d'être suivi par dentiste spécialisé dans l'apnée du sommeil et de revoir ce dentiste régulièrement pour tous les problèmes dentaires qui pourraient se produire .
RADIO FREQUENCE (RF) Procédure ou Somnoplasty
C'est un traitement contre le ronflement qui utilise les ondes radio pour rétrécir les tissus des voies respiratoires, notamment le voile du palais.  Le traitement par radiofréquence consiste à traverser la langue, la gorge ou le palais mou avec une aiguille spéciale (électrode) reliée à un générateur de fréquences radio. Le tissu intérieur est ensuite chauffé durant quelques minutes. Plusieurs traitements peuvent être nécessaires. Aucune étude sur la réussite à long terme n'est disponible et peu de données cliniques encore disponibles permettent de démontrer l'efficacité de la procédure .
Traitements chirurgicaux sur la base de langue
Il s'agit de la glossectomie-laser sur la ligne médiane de la langue, où une partie médiane postérieure de la langue est enlevée. Il peut également s'agir:
-  d'un déplacement de la mâchoire en avant : ostéotomie maxillo-mandibulaire ou d'avancement (MMO ou MMA) ,
- ou d'une ostéotomie sagittale mandibulaire
- ou d'un avancement du muscle génioglosse avec suspension de l'os hyoïde.
- ou d'une myotomie mandibulaire. Myotomie = division de chirurgie d'un muscle, Elle consiste à découper un morceau rectangulaire d'os dans la partie antérieure (partie avant) de la mandibule, à laquelle les muscles de la langue sont attachés. La pièce rectangulaire est ensuite tirée vers l'extérieur, tournée de 90 degrés et fixée de manière à ce qu'elle dépasse la découpe de l'os, où elle est remise en place. Cela tire la langue en avant de six à dix millimètres et élimine presque toujours l'obstruction pharyngée nocturne.
Ces interventions chirurgicales ont de bons taux de réussite , mais sont longues et compliquées chirurgicalement (durant plusieurs heures) avec une période de convalescence significative et d'éventuelles complications. En règle générale, les taux de réussite de ces interventions chirurgicales compliquées sont plus élevés lorsque elles sont pratiquées par un chirurgien expérimenté. 
Parmi les principales causes d'apnée obstructive du sommeil, on compte au niveau de la langue:
  • surpoids ou obèsité (bien que 50% des personnes souffrant d'apnée du sommeil ne soient pas obèses)
  • une macroglossie, ou langue de trop grande taille,
  • une baisse du tonus musculaire des muscles de la gorge et de la langue, ces derniers se détendant plus que la normale pendant le sommeil (peut être du fait de l'alcool ou de sédatifs ou de l'âge).
Orthèse d'avancée mandibulaire
Appareils dentaires et dispositifs de réglage de la mâchoire inférieure
Certains appareils poussent la mâchoire en avant, élevent le palais mou ou empêchent la langue de retomber vers l'arrière dans les voies aériennes et de bloquer la respiration). 
La plupart des appareils dentaires sont en matière plastique ou en silicone et se placent  dans votre bouche, un peu comme une gouttière de sportifs ou un appareil orthodontique. Ces appareils ouvrent les voies respiratoires en poussant votre mâchoire inférieure et votre langue vers l'avant avant pendant le sommeil.
Ces dispositifs oraux sont moins encombrants que les PPC et relativement simples à utiliser, mais ils ne sont efficaces que pour les syndromes d'apnées du sommeil légers ou modérés. Il existe également un certain nombre d'effets secondaires préoccupants de l'utilisation de ce type de traitement - la douleur; la gêne dans le positionnement de la mâchoire, des dents et la bouche; l'accumulation de salive, des nausées. Il est très important d'être suivi par dentiste spécialisé dans l'apnée du sommeil et de revoir ce dentiste régulièrement pour tous les problèmes dentaires qui pourraient se produire .
RADIO FREQUENCE (RF) Procédure ou Somnoplasty
C'est un traitement contre le ronflement qui utilise les ondes radio pour rétrécir les tissus des voies respiratoires, notamment le voile du palais.  Le traitement par radiofréquence consiste à traverser la langue, la gorge ou le palais mou avec une aiguille spéciale (électrode) reliée à un générateur de fréquences radio. Le tissu intérieur est ensuite chauffé durant quelques minutes. 
Elle est censée agir en réduisant le volume lingual  et réduire sa « mollesse » par radiofréquence, à l’aide d’une électrode placée en plusieurs points sur la face dorsale de l’arrière de la langue, Plusieurs traitements peuvent être nécessaires. Aucune étude sur la réussite à long terme n'est disponible et peu de données cliniques encore disponibles permettent de démontrer l'efficacité de la procédure .
Traitements chirurgicaux sur la base de langue
Il existe de nombreuses interventions chirurgicales pour traiter la langue :   
Il s'agit de:
- la glossectomie-laser sur la ligne médiane de la langue, où une partie médiane postérieure de la langue est enlevée. On procède à une réduction de volume lingual en la réséquant en partie (basiglossectomie),
- d'une traction vers l’avant par un système de fil passé dans la langue et amarré sur la mâchoire inférieure. 
- d'une stimulation du nerf qui tire  la langue en avant (nerf hypoglosse)  
Il peut également s'agir:
-  d'un déplacement de la mâchoire en avant : ostéotomie maxillo-mandibulaire ou d'avancement (MMO ou MMA) ,
- ou d'une ostéotomie sagittale mandibulaire
- ou d'un avancement du muscle génioglosse avec suspension de l'os hyoïde: avancer ses insertions en réalisant soit une avancée spécifique du point d’insertion des fibres musculaires linguales (avancée des apophyses géni) soit globalement en avançant la mâchoire inférieure (ostéotomie d’avancée mandibulaire).
- ou d'une myotomie mandibulaire. Myotomie = division de chirurgie d'un muscle, Elle consiste à découper un morceau rectangulaire d'os dans la partie antérieure (partie avant) de la mandibule, à laquelle les muscles de la langue sont attachés. La pièce rectangulaire est ensuite tirée vers l'extérieur, tournée de 90 degrés et fixée de manière à ce qu'elle dépasse la découpe de l'os, où elle est remise en place. Cela tire la langue en avant de six à dix millimètres et élimine presque toujours l'obstruction pharyngée nocturne.
Ces interventions chirurgicales ont de bons taux de réussite , mais sont longues et compliquées chirurgicalement (durant plusieurs heures) avec une période de convalescence significative et d'éventuelles complications. En règle générale, les taux de réussite de ces interventions chirurgicales compliquées sont plus élevés lorsque elles sont pratiquées par un chirurgien expérimenté. 

(Dr Kamami, 21-03-10)

Retour

Tél : 01 42 66 45 85

du Lundi au Vendredi

de 9h à 19h

72 boulevard de Courcelles

75017 PARIS

Métro Courcelles

Recherche sur le site


Groupe Santé Sommeil

Le groupe médical Santé Sommeil a pour vocation de diagnostiquer et traiter les troubles du sommeil et de la veille chez l’adulte et l’enfant.