Vous êtes ici : Accueil > Lexique > Mot commencant par la lettre S

Mot commencant par la lettre S

Mot commençant par la lettre :

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

SADAM : Syndrome Algo Dysfonctionnel de l'Appareil Manducateur

Syndrôme dysfonctionnel de l'articulation temporo-mandibulaire (SADAM) ou TMJ (temporo-mandibular-joint)
Il est présent plus souvent chez les femmes que les hommes, plus particulièrement chez les personnes entre 20 et 40 ans. La pathologie de l'articulation temporo-mandibulaire se traduit par :
- des douleurs musculaires (myalgies), des douleurs au visage, à la tête, à la région de l'articulation, au cou, aux épaules ou aux oreilles (sensation d'otite) lors de la mastication.
- des craquements et des ressautsà l'ouverture ou la fermeture de la bouche,
- Sa proximité de l'oreille peut engendrer des acouphènes, des otalgies ou encore des sensations de vertige ou d'oreille bouchée (sensation de surdité).
- une capacité limitée de l'ouverture de la bouche, pouvant aller jusqu'à des mâchoires qui restent bloquées dans une position ouverte ou fermée de la bouche.

SARVAS

Syndrome d’augmentation des résistances des voies aériennes supérieures.

 Forme plus discrète du syndrome d’apnée du sommeil, tenu comme responsable de somnolence diurne et de complications métaboliques malgré l’absence d’apnées.

 

 Le diagnostic est posé par l’enregistrement de dépressions intra- oesophagiennes excessives (au moyen d’une petite sonde dans l’œsophage) au cours du sommeil et qui traduisent des efforts inspiratoires excessifs.


Scanner des sinus

Le scanner des fosses nasales et des sinus permet d'objectiver la cause d'un nez bouché chronique: déviation de cloison, hypertrophie de cornets ou polypose naso-sinusienne, avant de poser une indication chirurgicale, telle une turbinectomie laser. Deux plans de coupes sont nécessaires : frontal et transversal. Le contraste iodé est réservé à l'étude des tumeurs ou des complications de la pathologie inflammatoire. La dose d'irradiation et le risque de cataracte restent faibles.

Seul le bilan de lésions tumorales justifie le complément d'imagerie qu'apporte l'imagerie par résonance magnétique (IRM).

Sédatifs

Médicament qui modère l'action d'un organe ou d'un appareil.

Seuil d'éveil

 paramètre expérimental qui estime la profondeur du sommeil en mesurant l’intensité d’un stimulus capable de réveiller un dormeur.

Le seuil d’éveil est très haut quelques instants après l’endormissement, et s’abaisse naturellement tout au long de la nuit. C’est sur ces bases que nos grand-mères croyaient que le sommeil d’avant minuit comptait double.

Sexsomnie

Sieste

temps que l’on donne au sommeil, pendant la plus chaude partie du jour (Littré).

Période courte de sommeil survenant en général à distance et en complément de la période principale de sommeil.

Épisode de sommeil survenant de préférence en début d’après-midi, moment physiologiquement propice à l’endormissement (en relation avec la baisse cyclique de la température corporelle).

Pour ne pas interférer avec la nuit de sommeil, la sieste doit être courte et circonstanciée.

 


Sinusite

Snoreplasty

La snoresplasty correspond à un traitement du ronflement dans lequel le médecin injecte un produit sclérosant au sein de la partie supérieure du voilà du palais du patient.

Sommeil

Le sommeil est une suspension périodique normale et réversible de conscience, état naturel récurrent, accompagnée d'une diminution progressive du tonus musculaire, survenant à intervalles réguliers pendant laquelle les réserves d’énergie du cerveau sont reconstituées. L'alternance veille-sommeil correspond à l'un des cycles fondamentaux chez les animaux : le rythme circadien. Chez l'homme, le sommeil occupe près d'un tiers de la vie. 
      Le sommeil n’est pas un événement passif, mais plutôt un processus dynamique impliquant des variation physiologiques importantes durant environ un quart de la vie.
On étudie le sommeil en mesurant les changements électriques à la surface du cerveau (électroencéphalogramme (EEG) et sur certains muscles du visage (mouvements des yeux et tonus musculaire).
Il existe une organisation du sommeil et de ses trois états. On parle de cycle circadien pour l'alternance entre la veille et le sommeil. On parle de cycle ultradien pour l'alternance entre le sommeil lent et le sommeil paradoxal.
Le sommeil est une suspension périodique normale et réversible de conscience, état naturel récurrent accompagné d'une diminution progressive du tonus musculaire, survenant à intervalles réguliers pendant laquelle les réserves d’énergie du cerveau sont reconstituées. L'alternance veille-sommeil correspond à l'un des cycles fondamentaux chez les animaux : le rythme circadien. Chez l'homme, le sommeil occupe près d'un tiers de la vie. 

Le sommeil n’est pas un événement passif, mais plutôt un processus dynamique impliquant des variation physiologiques importantes durant environ un quart de la vie.
On étudie le sommeil en mesurant les changements électriques à la surface du cerveau (électroencéphalogramme (EEG) et sur certains muscles du visage (mouvements des yeux et tonus musculaire). Il existe une organisation du sommeil et de ses trois états. On parle de cycle circadien pour l'alternance entre la veille et le sommeil. On parle de cycle ultradien pour l'alternance entre le sommeil lent et le sommeil paradoxal.

Sommeil lent

Un des deux types de sommeil, qui constitue 75-80% de la durée totale du sommeil. Caractérisé par des ondes cérébrales plus lentes et plus grandes que celles émises durant l’activité d’éveil, et par la persistance (au moins partielle) du tonus musculaire de base.

Sommeil paradoxal

Période de sommeil caractérisé par une très grande activité cérébrale, avec à ‘lEEG, des ondes de faible amplitude, de rythme rapide, qui contrastent avec une abolition totale du tonus musculaire de base et une instabilité des constantes physiologiques (tension artérielle, fréquence cardiaque, respiratoire, température).

Sommeil profond

Se rapporte aux stades 3 et 4 du sommeil lent (non paradoxal), caractérisés par la présence d’ondes lentes et de forte amplitude sur la majeure partie du tracé électro-encéphalographique, par opposition au sommeil lent léger (stade 1 et 2) qui en contient moins de 25%. L’activité parasympathique est prédominante. La pensée est logique, répétitive. Les mouvements pendant cette phase de sommeil sont occasionnels, involontaires.

Somnambulisme

C'est une parasomnie où la personne sort de son lit et se déplace tout en restant endormie.

Somnifère

de Somnos, le Dieu Latin du sommeil.

Littéralement : médicaments hypnotiques qui favorisent ou provoquent le sommeil.

En fait, l’effet des somnifères actuels consiste simplement à provoquer une perte plus ou moins profonde de la conscience.



Somniloquie

Sophrologie

étude et utilisation thérapeutique du retentissement sur la conscience et l’organisme des différentes  techniques psychosomatiques telles que la suggestion, le biofeedback, la relaxation, le yoga et le zen. elle est trés utiles dans le cadre des troubles du sommeil: insomnie, somnambulisme, somniloquie


Sprays anti-ronflement

Spray anti-ronflement:

 - nasal : conçu pour aider à réduire ou à éliminer la congestion nasale en lubrifiant les voies nasales. Il s'agit d'un mélange d'huiles naturelles, appliquées chaque soir par des vaporisations dans chaque narine.

- buccal: mélange d'huiles essentiles, de vitamines B6, C et E, appliqué par vaporisations. Il est sensé lubrifier le fond de la gorge par l'action combinée des huiles qui se déposent sur la luette et sur le fond de la gorge, afin d'empêcher la luette ainsi recouverte de vibrer. L'expérience montre que ces types de spray n'ont pas toujours une efficacité durable.(Dr Kamami, 21-10-08)

Stress

Mot anglais exprimant l'état réactionnel d'un organisme soumis à l'action d'un excitant quelconque. En français, on pourrait le traduire par agression, stimulation, atteinte, choc, contrainte, pression, tension, émotion, commotion, déséquilibre, déprrssion, indisposition, malaise.

Depuis les travaux de Lazarus & Folkman (1966), le stress est défini comme « une relation particulière entre la personne et son environnement évalué par la personne comme excédant ses capacités et mettant en danger son bien-être ». Ainsi, le stress survient lorsqu’il y a déséquilibre entre la perception d’une contrainte imposée par l’environnement et la perception des moyens d’y faire face.

Par extension, le stress se défini souvent comme un ensemble de troubles psychiques et organiques résultant d’un traumatisme ou d’une situation de surmenage, pouvant occasionner toutes sortes de troubles du sommeil  ( insomnie,somniloquie).


Surdité

Affaiblissement ou abolition complète du sens de l'ouie. Elle peut être due à une lésion des centres cérébraux de l'audition (surdité centrale), à une lésion du nerf auditif (surdité de perception), ou à une lésion de l'oreille moyenne: tympan, trompe d'Eustache, chaine des osselets (surdité de transmission). Dans le langage médical, surdité est synonyme d'hypoacousie. Pour la perte complète de ce sens, on parle d'anacousie ou de cophose. A chaque type de surdité correspond une prise en charge et des possibilités de traitement parfois radicalement différents.

Surpoids

Le surpoids est l'état d'une personne d'un poids supérieur au poids considéré comme normal pour les personnes de même sexe, même âge, même taille. avec une corpulence considérée comme légèrement plus importante que la normale ou la moyenne dans une société donnée. Elle est définie par l'Organisation mondiale de la santé grâce au calcul d'un indice de masse corporelle (BMI), permettant de mesurer l'excès de poids chez une personne,  compris entre 25 et 30 kilogrammes par mètres carrés et est, selon ces critères, bornée par la minceur et l'obésité modérée. Le BMI permet au médecin de diagnostiquer si un individu a un poids normal (BMI de 20 à 25), s'il est en surpoids ou excès de poids (BMI de 25 à 30) ou s'il est à considérer comme étant obèse (BMI supérieur à 30).
Le surpoids et l'obésité sont en général la conséquence d'un apport trop important de calories dont le corps ne peut pas brûler. Il s'agit d'un problème de plus en plus fréquent à travers le monde entier, car les gens sont de plus en plus sédentaires (font trop peu d'exercice) et s'alimentent de moins en moins sainement.
Le surpoids est l'état d'une personne d'un poids supérieur au poids considéré comme normal pour les personnes de même sexe, même âge, même taille. avec une corpulence considérée comme légèrement plus importante que la normale ou la moyenne dans une société donnée.

Ce surpoids est défini par l'Organisation mondiale de la santé grâce au calcul d'un indice de masse corporelle (BMI), permettant de mesurer l'excès de poids chez une personne,  compris entre 25 et 30 kilogrammes par mètres carrés et est, selon ces critères, bornée par la minceur et l'obésité modérée.

Le BMI permet au médecin de diagnostiquer si un individu a un poids normal (BMI de 20 à 25), s'il est en surpoids ou excès de poids (BMI de 25 à 30) ou s'il est à considérer comme étant obèse (BMI supérieur à 30).

 
Le surpoids et l'obésité sont en général la conséquence d'un apport trop important de calories dont le corps ne peut pas brûler. Il s'agit d'un problème de plus en plus fréquent à travers le monde entier, car les gens sont de plus en plus sédentaires (font trop peu d'exercice) et s'alimentent de moins en moins sainement.

Sursaut du sommeil

(hypnic jerk) :

 Contraction d’un groupe musculaire comme sous l’effet du passage d’une décharge électrique qui survient au moment de l’endormissement.


Synchroniseur

facteur qui impose la cadence de ses variations aux rythmes biologiques d’un organisme sensible, telle l’alternance du jour et de la nuit, qui influe sur les rythmes biologiques sur 24 heures (rythme circardien) de la température du corps, de l’excrétion urinaire, de la sécrétion des hormones. Il joue un rôle essentiel dans l'équilibre entre veille et sommeil.


Syndrome d'apnées du sommeil

Le syndrome de l'apnée du sommeil est causé par l'obstruction répétée des voies aériennes, marquée par des pauses respiratoires durant le sommeil. Ces épisodes, appelés apnées, ont tendance à se reproduire tout au long de la nuit. Le patient est rarement conscient de ses difficultés à respirer, même lorsqu'il se réveille à la suite d'une apnée trop longue. C'est souvent le conjoint qui s'en aperçoit, mais on peut aussi le suspecter devant une somnolence diurne et une fatigue matinale inexpliquées. Pendant le sommeil, le tonus musculaire du corps se relache normalement , ce qui occasionne au niveau des tissus mous de la gorge un effondrement des voies respiratoires. Les signes cliniques du SAS sont surtout la somnolence diurne, le sommeil agité, et un ronflement intense (suivi de périodes de silence), mais aussi des maux de tête matinaux, une insomnie, des problèmes de concentration, une irritabilité, une anxiété, voire une dépression, une baisse de libido, une prise de poids inexpliquée, une tendance à uriner plus souvent, un reflux gastro-oesophagien et des sueurs nocturnes, voire même un plus grande fréquence de survenue de maladies d’Alzheimer après plusieurs années d’apnées non traitées. Un enregistrement du sommeil permettra de confirmer le diagnostic et d’orienter au mieux le traitement : PPC, orthèse d’avancée mandibulaire, le laser sous anesthésie locale dans les formes minimes ou moyennes, les chirurgies des maxillaires ou de base de langue.

Syndrome des jambes sans repos

Le Syndrome des Jambes Sans Repos (SJSR) est un trouble du sommeil caractérisé par des impatiences musculaires des membres inférieurs et la survenue de sensations désagréables ou douloureuses au niveau des jambes, qui se produisent uniquement au repos.

Syndrome des mouvements périodiques

Il y a une extension du gros orteil, une flexion du pied et/ou du genou, le plus souvent bilatéraux, avec environ un mouvement toutes les 20 à 30 secondes. Lorsqu’il y a plus de cinq mouvements par heure de sommeil, c’est considéré comme pathologique.

Tél : 01 42 66 45 85

du Lundi au Vendredi

de 9h à 19h

72 boulevard de Courcelles

75017 PARIS

Métro Courcelles

Recherche sur le site


Groupe Santé Sommeil

Le groupe médical Santé Sommeil a pour vocation de diagnostiquer et traiter les troubles du sommeil et de la veille chez l’adulte et l’enfant.