Vous êtes ici : Accueil > Lexique > Mot commencant par la lettre I

Mot commencant par la lettre I

Mot commençant par la lettre :

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Iatrogène

du Grec: ioatros: médecin, gênès: qui est engendré par,
Qui est provoqué par le médecin ou un procédé thérapeutique: "toute conséquence indésirable pour la santé de tout acte médical visant à la préserver" (Steel & al ; 1981).

Se dit d’une complication (physique, mais aussi psychologique, économique et sociale) provoquée par les actes à visée diagnostique ou par l’application d’un traitement (psychologique, médical ou chirurgical).

Hippocrate en faisait un préalable à tout acte médical : "primum non nocere" (avant tout ne pas nuire).

Les troubles fonctionnels neurodystoniques liés au sommeil peuvent conduire à un parcours de santé émaillé de nombreuses complications iatrogènes s'ils ne sont pas pris en compte à temps.

 


Idiopathique

maladie dont la cause est inconnue, qui existe par elle-même, qui est indépendante de tout autre état morbide (par opposition à une affection symptomatique).
 
La fibromyalgie s'estr tout d'abord appelée SPID pour syndrome idiopathique polyalgique diffus.

Implants vélaires

Index d'apnées-hypopnées

Inertie du sommeil

État de confusion persistante de plusieurs minutes et/ou de somnolence qui survient au décours du réveil.

Les symptômes vont de l’hypovigilance transitoire avec simple distraction (renverser le café) à la désorientation sévère avec possibilité de trouble du comportement (comme la conduite d’un véhicule à contre sens sur l’autoroute).

Se produit souvent quand une personne est réveillée au cours du sommeil profond dans la première partie de la nuit, ou en cas de manque de sommeil.


Infarctus du myocarde

L'infarctus du myocarde (IDM étant une abréviation courante) est une nécrose (mort de cellules) d'une partie du muscle cardiaque qui est nourrie par l'intermédiaire d'un vaisseau oblitéré par une thrombose (caillot sanguin). En langage courant, on l'appelle le plus souvent une crise cardiaque. Il se produit quand une ou plusieurs artères coronaires se bouchent, les cellules du myocarde (le muscle constituant le cœur) irriguées par cette (ou ces) artère(s) ne sont alors plus oxygénées, ce qui provoque leur souffrance (douleur ressentie) et peut aboutir à leur mort (cicatrice de l'infarctus qui persistera habituellement). La zone « infarcie » ne se contractera plus correctement.

Infradien (rythme)

rythme biologique qui se rapporte à une durée inférieure à 24 heures, par rapport à un cycle circadien (de 24h).

 


 

Insomnie chronique

Littéralement, absence de sommeil. L'insomnie est la diminution de la durée habituelle du sommeil et/ou l'atteinte de la qualité du sommeil avec retentissement sur la qualité de la veille du lendemain . Il s'agit d'une plainte subjective de la personne qui ne parvient pas à dormir malgré des efforts légitimes pour y arriver.

Elle peut être marquée le plus souvent par un endormissement difficile, mais aussi par des réveils au cours de la nuit, ou un réveil précoce le matin et/ou le sentiment que le sommeil n’est pas réparateur.

Insomnie d'altitude

Forme particulière d’insomnie qui apparaît chez les sujets exposés à des altitudes supérieures à 2000 mètres. Elle peut s’accompagner de mal de tête et de perte d’appétit, de fatigue et de troubles fonctionnels.

Certaines formes sévères (pour des altitudes supérieures à 3000 mètres), sont connues sous le nom de "mal des montagnes ou hypobaropathie", et imposent le retour du grimpeur à des altitudes moindres.


Insomnie par décalage de phase

 - 1. Syndrome d’Avance de Phase : Désordre du rythme du sommeil dans lequel la période de sommeil est en avance par rapport à l’heure normale du coucher. Les sujets se plaignent de somnolence précoce et de réveils trop matinaux (malgré le désir de dormir encore un peu).

- 2. Syndrome de Retard de Phase : C’est le trouble chronobiologique inverse du précédent. Le sujet dort bien mais se couche très tard et éprouve de grande difficultés à se réveiller tous les matins.

- 3. Syndrome hyper-nycthéméral : : trouble du rythme du sommeil consécutif à une anomalie du "réglage" de l’horloge interne, qui, ici, se trouve en permanence en retard par rapport à l’alternance du jour et de la nuit. On ne sait pas s’il s’agit (comme les sd précédents) d’une anomalie génétique spécifique de l’horloge interne, ou de la simple aggravation d’un syndrome de retard de phase (à la suite d’erreurs comportementales).


Insuline

hormone antidiabétique secrétée par le pancréas, qui abaisse le taux de sucre dans le sang et favorise son utilisation par les tissus. Elle peut interférer sur le sommeil et avec les ronflements et apnées du sommeil, notamment dans les états diabétiques et pré-diabétiques.


Tél : 01 42 66 45 85

du Lundi au Vendredi

de 9h à 19h

72 boulevard de Courcelles

75017 PARIS

Métro Courcelles

Recherche sur le site


Groupe Santé Sommeil

Le groupe médical Santé Sommeil a pour vocation de diagnostiquer et traiter les troubles du sommeil et de la veille chez l’adulte et l’enfant.