Vous êtes ici : Accueil > Lexique > Mot commencant par la lettre B

Mot commencant par la lettre B

Mot commençant par la lettre :

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Barbituriques

nom de famille de médicaments utilisés comme sédatifs, hypnotiques, anticonvulsivants et en anesthésie générale, dans le cadre du traitement de l'insomnie transitoire. Ils ont de nombreux effets secondaires, car ils modifient notamment l’architecture normale du sommeil, agtgravant les ronflements, la sensation de nez bouché et les apnées du sommeil, entraînant une dépendance et des risques de décès en cas de surdosage.

Benzodiazépines

nom de famille de divers médicaments diminuant l’anxiété et la vigilance, favorisant la survenue du sommeil; prescrits en cas d'insomnie, ils peuvent aggraver les ronflements, nez bouchés et apnées du sommeil.

Ils fonctionnent en diminuant l’activité du système nerveux central. Elles ralentissent les messages entre le cerveau et le corps.

Les "tranquillisants mineurs" sont de faibles doses de benzodiazépines qui utilisent cet effet "anti-soucis" pour faciliter l’endormissement.

Les fortes doses utilisent directement l’effet "anti-éveil" pour induire une illusion de sommeil car les enregistrements n’objectivent aucune amélioration significative après les premières semaines. Cette illusion de dormir plus est due essentiellement au fait que le sujet perd la conscience et surtout la mémoire de ses éveils nocturnes.

      - Lorsque la tolérance s’installe, le sujet ne distingue plus le sommeil de l’éveil.

      - Lorsque l’accoutumance est installée, l’effet tranquillisant s’inverse et on assiste à un rebond de nervosité, tandis que les performances intellectuelles et la mémoire continuent de pâtir du produit qui est véritablement aussi addictogène qu’une drogue comme la morphine.



Biofeedback

Santé sommeil vous parle du biofeedback, une technique basée sur la maîtrise des émotions et les effets notamment cardiovasculaires sur l'organisme

Bruxisme

Le bruxisme est le fait, souvent bruyant, de serrer les dents (mouvement vertical) ou grincer des dents (bouger vos dents des maxilaires supérieur et inférieur, d’avant en arrière). Il toucherait 5 à 6% des Français. Il est dû a des contractions inconscientes de la mâchoire pendant le sommeil. L’usure qui peut en résulter s’exerce particulièrement sur les dents arrières. La force du muscle maxillaire est suffisante pour provoquer des bruits très désagréables pour l’entourage et, parfois, des lésions sur les dents et les autres structures de la mâchoire.

Les gens peuvent bruxer sans en être conscient, à la fois jour et nuit, bien que le bruxisme nocturne soit plus gênant, car difficile à contrôler durant son sommeil. Il est fréquent et physiologique durant l'enfance, où son rôle est l'usure des dents de lait. Il est problématique chez l'adulte.

Les causes du bruxisme ne sont pas entièrement connues, mais le stress quotidien serait le déclencheur chez de nombreuses personnes. Certaines personnes serrent les dents et sans s’en rendre compte.

Tél : 01 42 66 45 85

du Lundi au Vendredi

de 9h à 19h

72 boulevard de Courcelles

75017 PARIS

Métro Courcelles

Recherche sur le site


Groupe Santé Sommeil

Le groupe médical Santé Sommeil a pour vocation de diagnostiquer et traiter les troubles du sommeil et de la veille chez l’adulte et l’enfant.