Vous êtes ici : Accueil > Apnée du sommeil

Apnées du sommeil

Définition de l'apnée du sommeil

Il s’agit d’une obstruction des voies aériennes supérieures entre le nez et la trachée, durant plus de dix secondes.

En fonction de l’importance de l’obstruction, il peut y avoir un collapsus partiel des parois, produisant un bruit, le ronflement, ou une obstruction totale des voies aériennes, avec une apnée (arrêt complet de la respiration d’au moins 10 secondes ) ou une hypopnée (Diminution du débit aérien de 50% ou plus, durant la ventilation spontanée). Le SAS est caractérisé par la survenue de plus de 10 apnées + hypopnées par heure de sommeil.

Comme conséquence directe de l’obstruction, le taux de gaz carbonique dans le sang augmente et le taux d’oxygène diminue en proportion de la sévérité de l’obstruction des voies aériennes. Ces troubles respiratoires sont à l‘origine d’une désorganisation du sommeil, d’une augmentation de la fatigue matinale, d’une moindre facilité à se concentrer, d’une augmentation de l’irritabilité et de maux de tête matinaux.

Globalement, ces patients sont très fatigués et ont du mal à « récupérer » durant leur sommeil. Les conséquence de l’apnée du sommeil sont notamment les effets cardio-vasculaires secondaires à l’obstruction des voies aériennes, menant à une plus grande fréquence des infarctus du myocarde et des accidents vasculaires cérébraux (hémi- ou paraplégies, etc,).Prés de 25% des patients hypertendus ont un SAS, et on estime que le risque d’infarctus est huit à dix fois plus important chez les apnéiques. (Dr Kamami, 21-10-08)

Tél : 01 42 66 45 85

du Lundi au Vendredi

de 9h à 19h

72 boulevard de Courcelles

75017 PARIS

Métro Courcelles

Recherche sur le site


Groupe Santé Sommeil

Le groupe médical Santé Sommeil a pour vocation de diagnostiquer et traiter les troubles du sommeil et de la veille chez l’adulte et l’enfant.