Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Vaincre le ronflement et l'apnée du sommeil

Vaincre le ronflement et l'apnée du sommeil

Votre mari ou votre compagnon ronfle, faisant trembler comme il se doit les murs de la maison, tout en vous empêchant de dormir malgré la literie de vos rêves ? Heureusement, des solutions existent pour venir à bout de ces ronflements devenus insupportables à vos oreilles. Et non, siffler n'a jamais empêcher quiconque de ronfler !
Le ronflement, également appelé " ronchopathie ", est une vibration des tissus respiratoires. Concrètement, si le voile du palais, la luette (ce petit organe qu'on aperçoit quand on ouvre grand la bouche) et la langue sont trop volumineux, ils gênent l'arrivée de l'air, provoquant ainsi une vibration à son passage.

Chez certains patients, le niveau sonore des ronflements peut atteindre jusqu'à 100 dB, soit l'équivalent d'une tondeuse à gazon ou d'une tronçonneuse ! Dans ces conditions, difficile pour l'entourage de trouver le sommeil et de réussir à dormir.

 

Quelle est la cause du ronflement ?

Le ronflement survient en cas de surpoids. D'ailleurs, de nombreuses femmes enceintes ronflent au 3ème trimestre, justement à cause de leur prise de poids.

L'absorption d'alcool et de certains médicaments comme des somnifères, favorisent également le ronflement. Des polypes, des amygdales trop volumineuses ou encore un relâchement des tissus liés à l'âge sont également des facteurs de risque.

 

Des méthodes simples et efficaces

La première solution pour venir à bout du ronflement est de perdre du poids. En effet, la plupart des hommes et des femmes qui souffrent de ronflements sont en surpoids. Suivre un régime est donc tout particulièrement recommandé. Tout comme éviter la consommation d'alcool et de somnifères.

Dormir sur le côté ou sur le ventre est également préconisé. Le fait de dormir sur le dos amène la langue vers le fond de la gorge, réduisant ainsi le passage de l'air. Soutenir le cou par un ou plusieurs coussins peut aussi s'avérer utile.

Parmi les méthodes simples, il existe des bandelettes à poser sur le nez, des sprays nasaux, et aussi le port d'une prothèse dentaire qui avance la mâchoire inférieure. Les voies respiratoires étant plus ouvertes, le passage de l'air s'effectue plus facilement, diminuant ainsi les ronflements.

 

Et la chirurgie ?

Lorsque les méthodes simples ne fonctionnent pas pour vaincre les ronflements, il existe d'autres moyens plus radicaux comme la chirurgie. L'opération consiste alors à enlever une partie du voile du palais ou de la luette pour dégager le passage de l'air. Les polypes ou les amygdales peuvent également être enlevés.

A savoir, le voile du palais peut également être retiré par traitement laser. Dans ce cas, l'anesthésie s'effectue de manière locale.

 

Quand s'inquiéter ?

Dans la majorité des cas, les ronflements sont anodins. Cependant, lorsqu'ils sont accompagnés d'apnées du sommeil, mieux vaut consulter. En effet, ces pauses de la respiration peuvent être nombreuses au cours d'une même nuit et entraîner des conséquences multiples : fatigue, somnolence, troubles cardiaques, hypertension...

Il est donc recommandé de prendre rendez-vous chez son médecin lorsque les ronflements sont trop importants et quand ils sont accompagnés d'apnées du sommeil.

 

C.R
http://www.dailyconso.com/rubrique/vie-de-couple_r70/vaincre-le-ronflement-et-l-apnee-du-sommeil_a39980/1

apnée du sommeil

Obstructive Sleep Apnea - un guide rapide
http://fr.tankesmedjaonline.com/41212_Obstructive-Sleep-Apnea-un-guide-rapide/

Tél : 01 42 66 45 85

du Lundi au Vendredi

de 9h à 19h

72 boulevard de Courcelles

75017 PARIS

Métro Courcelles

Recherche sur le site


Groupe Santé Sommeil

Le groupe médical Santé Sommeil a pour vocation de diagnostiquer et traiter les troubles du sommeil et de la veille chez l’adulte et l’enfant.