Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Ronfler peut être dangereux

Ronfler peut être dangereux

Si vous ronflez, que vous avez du mal à vous endormir, ou si vous vous réveillez fatigué, vous courez peut-être un risque, d'après une nouvelle étude.
Au cours d'une étude publiée le 1er décembre par le journal Sleep, des chercheurs ont découvert un lien entre les ronflements et le sommeil agité, et un risque accru de syndrome métabolique. Le syndrome métabolique désigne l'association d'une série de problèmes de santé qui font augmenter les risques de maladie cardiaque, d'AVC et de diabète. On souffre de syndrome métabolique si l'on possède au moins trois des caractéristiques suivantes: excès de poids, surtout au niveau abdominal; hyperglycémie; un taux de «bon» cholestérol trop bas; hypertension, et un taux excessif de sucres dans le sang.

D'après l'étude, les adultes qui ronflent beaucoup sont deux fois plus susceptibles de développer un syndrome métabolique sur une période de trois ans que les adultes qui ne ronflent pas. Les adultes qui ont du mal à s'endormir ont également 80 % plus de chance de souffrir du syndrome métabolique que les adultes qui dorment bien. De même, si vous vous réveillez fatigué, vous avez 70 % plus de chance de souffrir un jour de syndrome métabolique que les autres, selon l'étude.

Environ 24 % des femmes et 40 % des hommes ronflent régulièrement. Le ronflement est plus courant chez les personnes en surpoids car leur gorge plus grosse bloque les voies respiratoires, affirme l'Académie Américaine de la Médecine du Sommeil. Les personnes qui ronflent beaucoup, surtout celles qui présentent un risque d'apnée du sommeil (lorsqu'une personne arrête de respirer pendant plus de 10 secondes pendant son sommeil), doivent consulter un médecin. Pour améliorer votre sommeil et arrêter de ronfler, la célèbre clinique américaine Mayo Clinic recommande de:

    * Perdre du poids. C'est plus facile à dire qu'à faire, mais cela permet d'améliorer globalement votre santé.


    * Dormir sur le côté. Être couché sur le dos permet à votre langue de glisser dans votre gorge, ce qui réduit les voies respiratoires. Pour éviter de vous remettre sur le dos pendant votre sommeil, vous pouvez coudre une balle de tennis dans le dos de votre haut de pyjama.


    * Utiliser des bandelettes nasales. Ces bandelettes adhésives peuvent améliorer l'entrée de l'air au niveau des narines.


    * Soignez la congestion nasale. Des allergies ou une déviation du septum peuvent limiter le passage de l'air dans les narines. Un spray nasal peut vous aider si vous avez constamment le nez bouché; pour traiter une déviation du septum, une opération chirurgicale peut être nécessaire.


    * Limitez votre consommation d'alcool et de sédatifs. Ne buvez pas d'alcool au moins deux heures avant le coucher, et parlez de vos problèmes de ronflement avec votre docteur s'il veut vous prescrire des sédatifs. Ceux-ci (contenus dans les somnifères) et l'alcool affaiblissent votre système nerveux, ce qui entraîne une relaxation excessive des muscles, y compris dans votre gorge.



Plus de conseils (en anglais):
www.mayoclinic.com/print/snoring/DS00297/METHOD=print&DSECTION=all

Pour lire l'étude (en anglais): www.journalsleep.org/ViewAbstract.aspx?pid=27974
http://www.canoe.com/artdevivre/bienetre/article1/2010/12/03/16412986-relaxnews.html

Tél : 01 42 66 45 85

du Lundi au Vendredi

de 9h à 19h

72 boulevard de Courcelles

75017 PARIS

Métro Courcelles

Recherche sur le site


Groupe Santé Sommeil

Le groupe médical Santé Sommeil a pour vocation de diagnostiquer et traiter les troubles du sommeil et de la veille chez l’adulte et l’enfant.