Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Quelles sont les principales causes du ronflement ?

Quelles sont les principales causes du ronflement ?

Le ronflement est dû à un rétrécissement du passage au fond de la gorge. Durant le sommeil, le voile du palais, la luette (petite appendice que vous percevez dans la glace lorsque vous regardez le fond de votre gorge) et la langue se relâchent. Si ces différents organes sont trop volumineux, ils peuvent entraîner une obstruction des voies respiratoires. En passant, l’air fait alors vibrer ces tissus, provoquant le ronflement.


    - Quelle catégorie de personnes est concernée par ce problème : homme, femme, jeunes, moins jeunes, personnes en surpoids, personnes qui boivent ?
    Le problème est très souvent lié à une surcharge pondérale. Les gens dont la forme de visage présente une mâchoire très en arrière sont aussi souvent concernés. Il peut être également causé par des repas trop arrosés ou la prise de somnifères, qui provoquent un relâchement excessif des muscles. Dans certains cas, le problème peut aussi être dû à une obstruction nasale (sinusite chronique, déviation de la cloison, allergies…).


    Le ronflement, une maladie ?
    - Un gros ronfleur a-t-il conscience d’être victime d’une vraie maladie ?
    Pas vraiment. Beaucoup de gens vivent avec cette gêne depuis des années. D’ailleurs, la moitié des patients que je vois arrivent dans mon cabinet à l’initiative d’un tiers. C’est très souvent la femme qui emmène son homme car lui ne se sent pas malade. Pourtant, ce mal peut déboucher sur des problèmes très sérieux tels que l’apnée du sommeil et sur des complications cardiaques et cérébrales si cela dure plus de 10 ans.



    - Quels sont les signes les plus alarmants ? Quand doit-on consulter ?
    Il faut écouter les autres, je parle notamment de ceux qui vivent avec vous. Si quelqu’un se plaint de votre ronflement, allez consulter avant des complications cliniques. Evidemment, réagissez tout de suite si vous avez l’impression de faire des apnées du sommeil. Faire de l’apnée du sommeil, c’est s'arrêter de respirer plusieurs fois pendant la nuit. En plus d'être très impressionnant, ce syndrome a un impact important sur la santé. En plus de la fatigue et des somnolences, ce syndrome est à l'origine de troubles cardiaques, d'hypertension





    - Y a-t-il des moyens pour atténuer la gêne sans pour autant avoir recours à un traitement chirurgical (de réduction), une prothèse respiratoire ?
    On peut effectivement proposer des traitements qui avancent la mâchoire pendant la nuit. Le but est de faire respirer le patient en l’embêtant le moins possible. On place un "masque en pression positive" sur le nez. Ce masque créé une petite pression d’air en permanence qui permet de faciliter la respiration. Cette pratique n’a lieu que si le patient ne peut pas perdre de poids et elle ne peut pas fonctionner lorsque la cloison nasale est obstruée. On peut aussi vous faire placer une prothèse dentaire qui avancera la mâchoire.

    Les remèdes anti ronflement
    - Existe-t-il des médicaments efficaces accessibles en pharmacie ?

    Non, pas pour le ronflement en tant que tel. Les médicaments que l’on connaît réduisent la congestion mais l’effet se dissipe en général dès le milieu de la nuit. Ce qui est efficace pour les gens qui ont une obstruction nasale, c’est de mettre un sparadrap à cheval su l’arrête du nez. Ce dernier écartera l’ouverture narinaire et permettra une ventilation.


    - Peut-on modifier certains de nos comportements pour anticiper ? Comment faire pour ne jamais ronfler ?
    Je n’ai qu’une seule chose à conseiller pour anticiper : éviter la prise de poids et donc la surcharge pondérale. La graisse est le premier ennemi du ronfleur.
Lire la suite

Tél : 01 42 66 45 85

du Lundi au Vendredi

de 9h à 19h

72 boulevard de Courcelles

75017 PARIS

Métro Courcelles

Recherche sur le site


Groupe Santé Sommeil

Le groupe médical Santé Sommeil a pour vocation de diagnostiquer et traiter les troubles du sommeil et de la veille chez l’adulte et l’enfant.