Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Que faire en cas de suspicion d’apnée du sommeil ?

Que faire en cas de suspicion d’apnée du sommeil ?

Auteur: Fabrice Béal

Tout d’abord, il convient de réunir tous les indices qui vous font suspecter que vous êtes victime de l’apnée du sommeil. Notez tous les symptômes que vous avez pu remarquer, répertoriez dans une liste tout ce qui vous fait penser que vous êtes atteint d’apnées du sommeil.

Voici une liste qui peut vous y aider :

-     Fatigue générale persistante (sans raison apparente)

-     Somnolence

-     Ronflement

-     Gorge sèche

-     Tension artérielle

-     Apnée du sommeil héréditaire

-     Déformation de la cloison nasale

-     Présence des amygdales

-     Migraines matinales

-     Envie fréquente d’uriner dans la nuit

-     Manque de concentration

Si plusieurs de ces symptômes vous concernent, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

Peut-être savez-vous que vous ronflez. Dans ce cas, demandez à votre partenaire ou à un ami de dormir à vos côtés une nuit afin qu’il puisse vous dire si votre ronflement est occasionnel ou s’il occupe une bonne partie de la nuit. En outre, il pourra identifier des phases critiques de l’apnée du sommeil, quand vous étouffez et que vous tentez par tous les moyens de retrouver votre respiration. Ce phénomène peut se produire sans même que vous vous en rendiez compte.

Lorsque vous avez réuni toutes ces informations, vous pouvez rendre visite à votre médecin. Vous allez de cette manière éviter une perte de temps considérable. Dans le cas d’une suspicion d’apnée du sommeil, le médecin vous demande de lui fournir des détails sur la qualité de votre sommeil. Il a besoin de connaître les symptômes qui vous affectent, car ils peuvent révéler d’autres problèmes qui n’ont rien à voir avec l’apnée du sommeil.

Généralement, il vous demandera de noter sur un carnet les heures auxquelles vous allez vous coucher tous les soirs durant une semaine, si vous vous réveillez la nuit et à quelle heure ? Est-ce pour aller uriner, manger ou sans raison apparente ? Vous devrez noter les heures dans la journée où vous ressentez de la fatigue, si vous vous êtes endormi. Il cherchera à identifier la cause de tous vos symptômes pour confirmer ou annuler ce diagnostic. Il peut décider de vous faire subir d’autres tests et demander une hospitalisation d’une journée ou d’une nuit. Mais, dans ce cas, c’est que vous êtes suspecté d’apnée du sommeil.
http://www.boostez-votre-vie.com/que-faire-en-cas-de-suspicion-dapnee-du-sommeil/

Tél : 01 42 66 45 85

du Lundi au Vendredi

de 9h à 19h

72 boulevard de Courcelles

75017 PARIS

Métro Courcelles

Recherche sur le site


Groupe Santé Sommeil

Le groupe médical Santé Sommeil a pour vocation de diagnostiquer et traiter les troubles du sommeil et de la veille chez l’adulte et l’enfant.