Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Le nez bouché: quels remèdes?

Le nez bouché: quels remèdes?

C’est quoi le nez ?
Quel drôle d’organe cet appendice nasal… Dans le nez, nous avons une muqueuse : une sorte de tissu humide et réactif qui fabrique des sécrétions, du mucus. Le nez nous permet de respirer, de nettoyer l’air inspiré (avant qu’il n’entre dans les poumons), de le réchauffer dans nos sinus et de sentir les odeurs.
Nez sur tous les fronts !
L’air passe librement dans le nez. Mais quand ses muqueuses sont agressées par quelque chose d’irritant (fumée, poussière), par un virus (rhume) ou par un allergène (pollen…), elles réagissent. Soit par l’éternuement, soit en gonflant et en bouchant le nez (les vaisseaux se dilatant sous l’effet de l’agression). La muqueuse réagit aussi en libérant des globules blancs et des anticorps dans un liquide épais et visqueux. Et c’est pourquoi le nez coule. Et puis, comme les vaisseaux dilatés sont superficiels, quand la muqueuse est très irritée, elle se rompt parfois et du sang coule. Cela explique les saignements de nez.
Nez bouché sans rhume
N’importe quel irritant peut faire réagir et gonfler les muqueuses. Et donc boucher le nez. Les irritants sont les allergies, la poussière, la pollution, certains produits toxiques… Il existe des décongestionnants (faits pour déboucher le nez) très efficaces. Mais le souci, c’est qu’à trop les utiliser, on tue leur effet. Eh oui, à la longue, le problème est aggravé et la congestion nasale encore pire. L’eau de mer, réputée nettoyante, peut aggraver aussi cette irritation et congestion. Alors, comment traiter ? Pas facile...
Petits remèdes à tester
Si vous ave le nez sec, faites chauffer de l’eau et versez quelques gouttes de camomille (des extraits concentrés en flacon) ou de l’eucalyptus. Mettez-vous au-dessus du bol avec une serviette sur la tête pour éviter que la vapeur ne s’échappe car il va falloir la respirer par le nez !
Nez bouché chronique
Le nez peut être bouché de manière chronique parce que les sinus sont enflammés tout le temps. On parle de sinusite chronique. Il y a aussi la rhinite. Elle peut être chronique quand elle dure plus de 6 mois. Les symptômes sont un écoulement nasal, des éternuements et l’envie de se gratter. En fait, les cornets situés dans les sinus sont irrités et gonflent. Cette hypertrophie des cornets est l'une des causes les plus fréquentes de nez bouché chronique dans les grandes villes polluées. C'est une pathologie fréquente mais mal connue, excepté les rhinites allergiques amplifiées par la pollution, le tabac et le stress.
Que faire quand c’est chronique ?
Il faut éviter tous les irritants, ceux qui sont possibles à éviter. Il faut aussi se moucher souvent sans forcer pour ne pas irriter la muqueuse. Il faut régulièrement faire des lavages des fosses nasales. De l’eau de mer ou un peu salée est le mieux. Si vous le faites régulièrement, cela vous aidera à déboucher peu à peu le nez car cela va apaiser les muqueuses irritées. Sachez que les lavages permettent le drainage des sécrétions. Voici la technique pour faire les lavages : tenez-vous debout, la tête penchée au dessus d’un lavabo, alternativement du côté droit puis du côté gauche. Après, mouchez-vous.
Peut-on traiter si c’est chronique ?
Oui en utilisant des corticoïdes ou, si vous préférez, de la cortisone. Le traitement dépendra de l’infection. Il peut être long et suivi pendant plusieurs semaines, même quand on a l’impression que c’est terminé. Car l’inflammation peut revenir vite. On met des gouttes et donc des corticoïdes de manière locale. Il peut être court et surtout pas de manière permanente quand il est administré par voie orale.
Méthode laser ?
Echec de tous les traitements ? Dernière solution possible : enlever la muqueuse qui gêne le passage de l'air. Cela se fait désormais sous simple anesthésie locale. Une seule séance de 5 minutes suffit pour déboucher le nez. C’est assez spectaculaire et semble efficace. En plus, ce n’est pas douloureux, ni pendant, ni après. Vous ne souffrez pas de saignements de nez, non plus. Les petites croûtes qui se forment tomberont peu à peu.
Article rédigé par Jean Grey pour Bloc.com - Publié le 12/11/2010
http://www.bloc.com/article/sante/maladies/le-nez-bouche-quel-remede-2010-11-12.html
C’est quoi le nez ?
Quel drôle d’organe cet appendice nasal… Dans le nez, nous avons une muqueuse : une sorte de tissu humide et réactif qui fabrique des sécrétions, du mucus. Le nez nous permet de respirer, de nettoyer l’air inspiré (avant qu’il n’entre dans les poumons), de le réchauffer dans nos sinus et de sentir les odeurs.
Nez sur tous les fronts !
L’air passe librement dans le nez. Mais quand ses muqueuses sont agressées par quelque chose d’irritant (fumée, poussière), par un virus (rhume) ou par un allergène (pollen…), elles réagissent. Soit par l’éternuement, soit en gonflant et en bouchant le nez (les vaisseaux se dilatant sous l’effet de l’agression). La muqueuse réagit aussi en libérant des globules blancs et des anticorps dans un liquide épais et visqueux. Et c’est pourquoi le nez coule. Et puis, comme les vaisseaux dilatés sont superficiels, quand la muqueuse est très irritée, elle se rompt parfois et du sang coule. Cela explique les saignements de nez.
Nez bouché sans rhume
N’importe quel irritant peut faire réagir et gonfler les muqueuses. Et donc boucher le nez. Les irritants sont les allergies, la poussière, la pollution, certains produits toxiques… Il existe des décongestionnants (faits pour déboucher le nez) très efficaces. Mais le souci, c’est qu’à trop les utiliser, on tue leur effet. Eh oui, à la longue, le problème est aggravé et la congestion nasale encore pire. L’eau de mer, réputée nettoyante, peut aggraver aussi cette irritation et congestion. Alors, comment traiter ? Pas facile...
Petits remèdes à tester
Si vous ave le nez sec, faites chauffer de l’eau et versez quelques gouttes de camomille (des extraits concentrés en flacon) ou de l’eucalyptus. Mettez-vous au-dessus du bol avec une serviette sur la tête pour éviter que la vapeur ne s’échappe car il va falloir la respirer par le nez !
Le nez peut être bouché de manière chronique parce que les sinus sont enflammés tout le temps. On parle de sinusite chronique. Il y a aussi la rhinite. Elle peut être chronique quand elle dure plus de 6 mois. Les symptômes sont un écoulement nasal, des éternuements et l’envie de se gratter. En fait, les cornets situés dans les sinus sont irrités et gonflent. Cette hypertrophie des cornets est l'une des causes les plus fréquentes de nez bouché chronique dans les grandes villes polluées. C'est une pathologie fréquente mais mal connue, excepté les rhinites allergiques amplifiées par la pollution, le tabac et le stress.
Que faire quand c’est chronique ?
Il faut éviter tous les irritants, ceux qui sont possibles à éviter. Il faut aussi se moucher souvent sans forcer pour ne pas irriter la muqueuse. Il faut régulièrement faire des lavages des fosses nasales. De l’eau de mer ou un peu salée est le mieux. Si vous le faites régulièrement, cela vous aidera à déboucher peu à peu le nez car cela va apaiser les muqueuses irritées. Sachez que les lavages permettent le drainage des sécrétions. Voici la technique pour faire les lavages : tenez-vous debout, la tête penchée au dessus d’un lavabo, alternativement du côté droit puis du côté gauche. Après, mouchez-vous.
Peut-on traiter si c’est chronique ?
Oui en utilisant des corticoïdes ou, si vous préférez, de la cortisone. Le traitement dépendra de l’infection. Il peut être long et suivi pendant plusieurs semaines, même quand on a l’impression que c’est terminé. Car l’inflammation peut revenir vite. On met des gouttes et donc des corticoïdes de manière locale. Il peut être court et surtout pas de manière permanente quand il est administré par voie orale.
Echec de tous les traitements ? Dernière solution possible : enlever la muqueuse qui gêne le passage de l'air. Cela se fait désormais sous simple anesthésie locale. Une seule séance de 5 minutes suffit pour déboucher le nez. C’est assez spectaculaire et semble efficace. En plus, ce n’est pas douloureux, ni pendant, ni après. Vous ne souffrez pas de saignements de nez, non plus. Les petites croûtes qui se forment tomberont peu à peu.
Article rédigé par Jean Grey pour Bloc.com - Publié le 12/11/2010
http://www.bloc.com/article/sante/maladies/le-nez-bouche-quel-remede-2010-11-12.html

Tél : 01 42 66 45 85

du Lundi au Vendredi

de 9h à 19h

72 boulevard de Courcelles

75017 PARIS

Métro Courcelles

Recherche sur le site


Groupe Santé Sommeil

Le groupe médical Santé Sommeil a pour vocation de diagnostiquer et traiter les troubles du sommeil et de la veille chez l’adulte et l’enfant.