Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Anxiolytiques, somnifères, accidents domestiques et mortalité

Anxiolytiques, somnifères, accidents domestiques et mortalité

Une étude canadienne intitulée "Mortality Hazard Associated With Anxiolytic and Hypnotic Drug Use in the National Population Health Survey" dirigée Geneviève Belleville à paraître dans The Canadian Journal of Psychiatry (septembre 2009) connaît déjà un écho important dans la presse française.
 
Cette étude vient attirer l'attention sur les risques de decès par chute et autres accidents corrélés à la consommation de médicaments de type somnifères et anxyolitiques.
 
Ces risques seraient accrus de 36% selon les données de cette étude : l'inhibition du système nerveux central entraînant une déficiance de l'attention, des facultés de coordination et une augmentation du temps de réaction aux stimuli souligne le quotidien Libération.
 
Les auteurs formulent  également l'hypothèse d'une implication de ces médicaments dans le risque suicidaire et dans la survenue d'un syndrome d'apnées du sommeil, avec des ronflements nocturnes.
 
Le résumé de ce travail n'est pas encore en accès libre, manifestement. Précédemment, une étude norvégienne parue en 2007 traitant également de ce phénomène avait montré quant à elle que ce risque de mortalité accru s'il était bel et bien prévalent dans cette population était pondéré par la prise en compte de facteurs importants comme les facteurs socio-économiques et de facteurs liés au mode de vie...
 
Son résumé est consultable ici http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17486666

Tél : 01 42 66 45 85

du Lundi au Vendredi

de 9h à 19h

72 boulevard de Courcelles

75017 PARIS

Métro Courcelles

Recherche sur le site


Groupe Santé Sommeil

Le groupe médical Santé Sommeil a pour vocation de diagnostiquer et traiter les troubles du sommeil et de la veille chez l’adulte et l’enfant.